Css Input Button by Free-Buttons.org v2.0
Les lieux du Maquis


Les lieux portent les stigmates des combats. La terre a connu et recueilli la mort. Les hommes parfois donnent à leur souvenir des marques visibles plantées dans la terre de ces lieux de mémoire.
Le lieutenant-colonel André Lanvin-Lespiau tenait à jour une liste de tous les lieux de mémoire en vérité du Maquis. Nous la reproduisons ci-dessous, augmentée des quelques lieux postérieurs à sa mort.
Nous proposons de poursuivre ce recensement et de mettre en ligne une liste qui conforte la mémoire : plaques de rue, stèles et plaques commémoratives, monuments.
Chacun peut apporter sa contribution par mail en complétant ces renseignements ou en transmettant sur un nouveau lieu de mémoire à mettre en ligne, une photo, une description, les coordonnées précises ou la position sur le scan d'une carte.

Aux utilisateurs de Google Earth, nous proposons un carnet téléchargeable qui regroupe les coordonnées des lieux de mémoire que nous connaissons : un clic ici et l'insigne du Maquis vous indiquera sur Google Earth chaque lieu de mémoire du Maquis. Un trigramme associé à ce repère vous permettra d'identifier le lieu dans notre tableau.
Exemple : le point P02 sur Google Earth correspond à l'avenue des Maquis de l'Oisans de Péage-de-Vizille.


Les plaques de rues et les panneaux

Échirolles (38130)
P01
Rue des Maquis de l'Oisans.

Coordonnées : 45° 8'57.08"N - 5°43'13.29"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Péage-de-Vizille (38220)
P02
Avenue des Maquis de l'Oisans.

Coordonnées : 45° 3'22.98"N - 5°46'21.33"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
L'Alpe d'Huez (38750)
P03
Rue du Maquis de l'Oisans.

Coordonnées : 45° 5'27.90"N - 6° 4'19.24"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Vizille (38220)
P04
Route du Maquis de l'Oisans.
Pas de photo disponible.
Coordonnées : 45° 3'32.87"N - 5°46'4.20"E.
Grenoble (38000)
P05
Rue des Maquis de l'Oisans.

Coordonnées : 45° 9'52.29"N - 5°43'16.72"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Jarrie (38560)
P06
Rue du Maquis de l'Oisans.
Pas de photo disponible.
Coordonnées : 45° 5'7.81"N - 5°43'53.70"E.
Jarrie (38560)
P07
Place du Maquis de l'Oisans.

Coordonnées : 45° 5'2.91"N - 5°44'31.46"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Eybens (38320)
P08
Avenue des Maquis de l'Oisans.

Coordonnées : 45° 8'54.00"N - 5°45'4.45"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Bourg d'Oisans (38520)
P09
Rue des Maquis de l'Oisans.

Coordonnées : 45° 3'22.56"N - 6° 1'46.82"E.
(Crédit photo : Christine Besson)<
Le Pont de Claix (38800)
P10
Avenue du Maquis de l'Oisans.

Coordonnées : 45° 7'23.57"N - 5°41'54.10"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Grenoble (38000)
P11
Esplanade Général Alain Le RAY.

Cet officier commandant les FFI d'Isère fut un des deux chefs du capitaine LANVIN-LESPIAU.
"Général Alain LE RAY (1910 - 2007). Officier des troupes alpines. Montagnard et résistant, premier évadé de la forteresse de Colditz, premier chef militaire du maquis du Vercors, chef des Forces Françaises de l'Intérieur de l'Isère à la libération de Grenoble sous le nom de Commandant Bastide".

Coordonnées : 45°11'1.51"N - 5°43'30.15"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Bourg d'Oisans (38520)
P12
Rue Ernest GRAZIOTTI.

Grande figure de la Résistance dans l'Oisans, Ernest GRAZZIOTTI fut arrêté de manière trop pointilleuse et précise pour ne pas laisser le doute d'une dénonciation. Eloigné alors de la région, puis interrogé et torturé, il fut finalement pendu avec un crochet de boucher à un poteau télégraphique.

Coordonnées : 45°11'1.51"N - 5°43'30.15"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Seyssins (38180)
P13
Rue des frères ARMAND.

Georges ARMAND fut tué au Maquis de l'Oisans (Section Porte) au Lac du Poursollet le 13 août 1944.
Son frère Robert du Maquis du Vercors fut fait prisonnier le 21 juillet 1944 à l'issue des combats de Vassieux avant d'être fusillé à Revolleyre (commune de Gua).

Coordonnées : 45°10'10.41"N - 5°41'39.59"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Gavet (38220)
P14
Panneau indicateur financé par l'association des Anciens du maquis de l'Oisans.
"l'Oisans haut lieu de la résistance".

Coordonnées : 45° 3'14.03"N - 5°51'16.73"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Varces (38760)
P15
Quartier chef de bataillon de SÉGUIN de REYNIÈS. Il fut chef de l'Armée secrète en Isère et supérieur direct du capitaine André Lanvin-Lespiau.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Beaumont de Pertuis (84120)
P16
Cours Emile Pardé.
Le médecin-lieutenant du Maquis tué le 13 août au Poursollet est enterré au cimetière de Beaumont de Pertuis.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Chabris sur le Cher (36210)
P17
Espace André Jullien.
En Juin 1940, l'Aspirant André JULLIEN, qui deviendra "Briançon" dès 1941 dans la résistance grenobloise et en particulier dans le Maquis de l'Oisans, tient le Pont de Chabris sur le Cher .
En 1990, la municipalité de Chabris inaugure un "Espace André Jullien".

Coordonnées : 45° 3'14.03"N - 5°51'16.73"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Grenoble (38000)
P18
Rue Jean Bocq.
Alias Jimmy, Jean Bocq fut un des plus célèbres membres des groupes francs de Grenoble. Avec son ami Paul Gariboldy, alias Jean Vallier, ils ont littéralement terrorisé les Allemands et les collaborateurs dans Grenoble au point que leurs têtes furent mises à prix. Il mourut de ses blessures le 26 mars 1944.
Il est de ceux qui ont fait mériter son titre de Compagnon de la Libération à la ville de Grenoble.
A noter que la rue Jean Bocq donne sur la place Paul Vallier.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Fontaine (38600)
P19
Rue Jean Bocq.
Alias Jimmy, Jean Bocq fut un des plus célèbres membres des groupes francs de Grenoble. Avec son ami Paul Gariboldy, alias Jean Vallier, ils ont littéralement terrorisé les Allemands et les collaborateurs dans Grenoble au point que leurs têtes furent mises à prix. Il mourut de ses blessures le 26 mars 1944.
Il est de ceux qui ont fait mériter son titre de Compagnon de la Libération à la ville de Grenoble.
La ville où il est mort l'honore en donnant son nom à une de ses rues.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Grenoble (38000)
P20
Place Paul Vallier.
Paul Gariboldy, alias Jean Vallier, fut sans aucun doute le chef de groupe franc le plus dynamique et le plus intrépide de grenoble. Devenu l'ennemi public numéro 1 des ennemis de la France, il fut traqué.
Trahi, les Allemands le tirent à bout portant. Il se sacrifie pour laisser s'enfuir son ami Jimmy. Il meurt pour la France le 15 mars 1944.
Il est justice que Grenoble qui lui doit en grande partie son titre de Compagnon de la Libération lui rende ainsi hommage et en commémorant sa mort tous les ans.
A noter que la rue Jean Bocq donne sur la place Paul Vallier.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Fontaine (38600)
P21
Rue Paul Vallier.
Paul Gariboldy, alias Jean Vallier, fut sans aucun doute le chef de groupe franc le plus dynamique et le plus intrépide de grenoble. Devenu l'ennemi public numéro 1 des ennemis de la France, il fut traqué.
Trahi, les Allemands le tirent à bout portant. Il se sacrifie pour laisser s'enfuir son ami Jimmy. Il meurt pour la France le 15 mars 1944.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Grenoble (38000)
P22
Rue Jean Pain.
Membre du Maquis du sous-secteur de la Romanche et de l'armée secrète, Jean Pain est mort pour la France à Grenoble le 27 novembre 1943 pendant la "Saint Barthélémy" grenobloise.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Domene (38420)
P23
Allée Jean Bistesi.
Membre du Maquis du sous-secteur de la Romanche et de l'armée secrète, Jean Bistesi est mort pour la France à Grenoble le 29 novembre 1943 pendant la "Saint Barthélémy" grenobloise.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Grenoble (38100)
P24
Rue Roger Guigue.
Membre du Maquis du sous-secteur de la Romanche et de l'armée secrète, Roger Guigue est mort pour la France à Meylan le 27 novembre 1943 pendant la "Saint Barthélémy" grenobloise.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Grenoble (38100)
P25
Avenue Jean Perrot.
Membre du Maquis du sous-secteur de la Romanche, Jean Perrot est mort pour la France à Grenoble le 29 novembre 1943 pendant la "Saint Barthélémy" grenobloise.

Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.


Retourner en haut de la page

Les plaques et les stèles

Rioupéroux (38220)
S01
Plaque commémorative à la mémoire de la section Peltier :

"La section PELTIER composée d'une majorité d'ouvriers volontaires des usines de LIVET-et-GAVET, Première unité combattante des Forces FFI du Maquis de l'Oisans (A.S. Secteur 1) a pris la montagne sur l'ordre de ses chefs.
Devenue groupe mobile n°2, a combattu victorieusement sans relâche jusqu'à la Libération de la vallée le 22 août.
Fidèle à la devise de l'A.S. "la liberté ou la mort!".

Coordonnées : 45° 5'34.07"N - 5°54'15.05"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Rioupéroux (38220)
S01b
Inaugurée par Dario Giraldo, président de l'Association des Anciens et amis du Maquis de l'Oisans et par le maire de Livet et Gavet, Monsieur Dupont, le 17 août 2010, cette plaque a la particularité d'avoir été posée à côté de la précédente pourtant sans rapport direct.
Elle commémore la mémoire des Indochinois du Maquis de l'Oisans :

"A la mémoire des treize Indochinois des maquis de l'Oisans (secteur 1) victimes du nazisme au cours de l'été 1944.
Une pensée pour eux".

Coordonnées : 45° 5'34.07"N - 5°54'15.05"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Allemont (38114)
S02
Stèle à La Fonderie - À la mémoire des fusillés du 15 août 1944 :
A la mémoire de Léon Savioux, Albert Angelier lâchement fusillés par les Allemands le 15 août 1944.
Et de OLLIVIER Roger
OLLIVIER Louise
LE BARBU Antoine
LE BARBU Raymonde
BELLOTO Erminio
fusillés et brûlés aux Granges le 16 août 1944.

Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Allemont (38114)
S03
Stèle aux Clots d'Allemont - À la mémoire des 4 morts fusillés le 14 août 1944.
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Le Poursollet
S04
Stèle en mémoire de Georges DUFFAUD.

"À notre frère routier Georges DUFFAUD fusillé par les Allemands, le 19 août 1944.
Clan des BDL
Anciens Porte".


Autre Plaque sur le même rocher :

"Georges DUFFAUD, 20 ans, élève instituteur.
Après les combats du 13 août 1944 au Poursollet, il descend dans la vallée et trouve refuge près de ce rocher. Malgré les mises en garde des habitants des Clots, il sort de sa cachette et se rend chez une dame qui lui donne du pain.
Surpris par une patrouille de la Gestapo, il est conduit à Rioupéroux où il est torturé. Il s'accuse d'avoir volé le pain pour épargner la personne qui le lui avait donné. amené vers sa cachette le 19 août, il est à nouveau torturé.
Les Allemands lui font creuser sa tombe et l'abattent.



Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Le Poursollet
S05
Stèle en mémoire de Georges DUFFAUD à l'emplacement où son corps a été retrouvé.
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Le Poursollet
S06
Stèle en mémoire de Georges ARMAND.
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Clots de Rioupéroux (38130)
S07
Stèle longtemps appelée "stèle des inconnus "car peu lisible désormais restaurée, dans les bois au dessus du hameau des Clots dominant le village de Rioupéroux :
"A la mémoire de
Juan ANTONIO
Hernandez LUCIEN
FERRER Francis
FFI cités croix de guerre,
morts pour la France, torturés par les nazis le 17 août 1944.
Gloire à ces héros de la Libération.
Passant, rappelle-toi".


Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Grenoble (38000)
S08
Plaque commémorative de la commune de Saint Laurent où figure le nom de Pierre RIMEY-MEILLE du maquis de l'Oisans tué le 13 août au Lac du Poursollet.

"À la mémoire des jeunes résistants français et étrangers morts au combat pour la libération de la France en 1944.
FERRANTE Victor FTP-MOI Lyon
FREYNET Raymond 6° BCA Grenoble
GILIBERTI Louis Réseau Jacques Lyon
MEZZANO Mario FTP Grenoble
PICICHIO Victor FFI Vercors
RIMEY-MEILLE Pierre FFI Oisans
La Commune Libre de Saint-Laurent reconnaissante".

Rue saint Laurent
Coordonnées : 45°11'52.19"N - 5°43'54.47"E.
(Crédit photo : Sarah Verdonck)
Grenoble (38000)
S09
Plaque commémorative à la mémoire du chef de bataillon de SÉGUIN de REYNIÈS, chef de l'Armée secrète en Isère et supérieur direct du capitaine André Lanvin-Lespiau.

"Ici, fut arrêté le 6 mai 1944 par la Gestapo le commandant Albert de SÉGUIN de REYNIÈS, chef de l'Armée secrète, puis des Forces Françaises de l'Intérieur de l'Isère, ancien chef de corps du 6ème Bataillon de Chasseurs Alpins. A jamais disparu, il repose en terre inconnue".

Place de Verdun
Coordonnées : 45°11'22.62"N - 5°43'56.59"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Seyssins (38180)
S10
Plaque commémorative de l'église paroissiale Saint Martin où l'on retrouve mention des frères Georges (section Porte) et Robert (Vercors) ARMAND.

Rue de la Paix
Coordonnées : 45° 9'27.82"N - 5°40'51.80"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Livet-et-Gavet (38220)
S11
Plaque commémorative des combats du lac de Poursollet en mémoire des 11 morts du maquis de l'Oisans tués au combat le 13 août 1944.
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Mizoën (38140)
S12
Plaque commémorative des victimes d'un massacre perpétré par les Allemands le 11 août 1944. Deux des 9 victimes (Robert RULFO de Grenoble et Louis PREVEL du Lautaret) figurent aussi sur le mémorial du Maquis de l'Oisans à l'Infernet.
Initialement placée dans le tunnel du Chambon à l'emplacement de l'exaction, la plaque a été déplacée à la maison d'accueil de la vallée du Ferrand sur la RD 1091. Elle est fixée près de la porte des toilettes...
Pas de photo disponible.
Coordonnées : 45° 2'51.41"N - 6° 8'28.61"E.
Vaujany (38114)
S13
Stèle en hommage aux combattants du maquis de l'Oisans au pied du col du Sabot :

"Ici, à la suite des durs combats livré par le Groupe Mobile n° 4 du Maquis de l'Oisans Secteur 1 contre les unités de la 157° D.A. de la Wehrmacht Le 17 août 1944 le hameau de la Vilette fut par représailles entièrement brulé et détruit.
Sont tombés glorieusement à leur poste de combat, les volontaires :
Lt TUSTANOWSKI Ceslav
LE VAN SOM
LITWINCZYK Jean
MONON Maurice
SIEMATOVSKI Winzyslaw
Ont été lâchement torturés et fusillés les habitants amis :
BASSET Etienne
FAURE Alexandre
SAVIOUX Léon"

On remarquera au-dessus de la stèle officielle l'ajout d'une plus petite où est inscrit : "Un inconnu à qui tu as sauvé la vie le 21 août 1944. BR"

Coordonnées : 45°10'7.34"N - 6° 5'39.21"E.
(Crédit photo : Sarah Verdonck)
Jarrie (38560)
S14
Pont de Champ - Stèle "Rosa Marin" en hommage aux 3 morts au combat le 9 juin 1944.

"Ici, le 9 juin 1944 fut achevé par les Allemands ROSA MARIN Félix du Corps franc A-S blessé au cours d'une mission.
(Plaque ajoutée au monument) À la mémoire de PELLEGRIN Etienne lâchement assassiné par les Allemands".

Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Jarrie (38560)
S15
Saut du Moine - Stèle en mémoire d'un blessé grave au cours des combats du 19 au 20 juin 1944.

"Ici, nuit du 19 juin 1944. Le Maquis de l'Oisans S1 regroupé à l'usine de Jarrie, attaque et anéantit l'important poste allemand du tunnel du saut du moine saboté la veille".

Coordonnées : 45° 5'26.47"N - 5°43'33.58"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Séchilienne (38220)
S16
Croix du Mottet - Stèle en mémoire de 3 résistants tués au cours des combats des 7 et 22 août 1944.

"Ici les forces du Maquis de l'Oisans, fidèles à leur devise "La liberté ou la mort" le 8 août 1944 ont engagé le premier combat de la campagne de l'Oisans contre les forces ennemies de la Wehrmacht comprenant la 157e division alpine, la division Vlassoy et des unités mongoles leur infligeant des lourdes pertes.
Le 22 août 1944, ont livré le dernier combat victorieux libérant Vizille. L'ennemi battu, décimé, s'enfuit en déroute, abandonnant des milliers de prisonniers et tout son matériel.
La victoire est à nous".

Coordonnées : 45° 3'0.61"N - 5°47'20.58"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Séchilienne (38220)
S17
Granges de Séchilienne - 5 morts au cours des combats du 11 août 1944.
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Cessana (Italie)
S18
Stèle en hommage à Ernest GRAZZIOTTI à l'endroit où il fut assassiné.
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
La Fare (38114)
S19
Stèle pour les combats du 14 août 1944 menés par le GM4.

"Ici, le 14 août 1944, le groupe mobile n°4 du Maquis de l'Oisans (S1) a surpris et défait une forte colonne allemande de la 157 DA interdisant victorieusement à l'ennemi l'accès du plateau des lacs où s'était replié l'hôpital FFI de l'Alpe d'Huez".
Pas de photo disponible.
Coordonnées : 45° 8'29.83"N - 6° 6'24.34"E.
La Morte (38850)
S20
Stèle commémorative d'un FFI du Maquis de l'Oisans tué par les Allemands.
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Alpe d'Huez (2700m)
S21
Stèle à la mémoire du combat du Groupe mobile n° 4 :

"Ici, le 14 août 1944, le Groupe mobile n°4 du Maquis de l'Oisans (S.1) a surpris et défait une forte colonne allemande de la 157 D.A. interdisant victorieusement à l'ennemi l'accès du plateau des lacs où s'était replié l'hôpital F.F.I. de l'Alpe d'Huez".


Coordonnées : 45° 7'6.87"N - 6° 6'15.28"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Vizille (38130)
S22
Plaque sur le restaurant le relais du château rappelant que cette maison fut l'un des PC du Capitaine LANVIN :

"1942 - 1944. Ici au café du château, les propriétaires Mr Enrione et Mme Barbet ont accueilli au péril de leur vie les groupes francs de Vizille et le P.C. du capitaine Lanvin, chef du Secteur 1 de l'Isère et du Maquis de l'Oisans".

11 place du Château
Coordonnées : 45° 4'32.36"N - 5°46'19.02"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Gavet (38220)
S23
Stèle à la mémoire de Max Robert :

"A notre frère routier, Max Robert, fusillé par les Allemands le 19 août 1944. Clan des B.D.L.".

rue Pradavat
Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Le Poursollet
S24
Stèle à la mémoire des morts de la section Porte :

"Maquis de l'Oisans, Secteur 1, Groupe mobile 3.
Ami, souviens-toi, ici, le 13 août 1944, des Maquisards de la section 1, section Porte, ont résisté héroïquement à l'attaque des troupes allemandes.
Onze sont morts au combat pour la liberté et l'honneur de la France.
ARMAND Georges
BRANDENBURGER Robert
CHARIGLIONE Roger
DUFFAUD Georges
GELLY Jean
Dr KAUFFMANN Moïse
MASSENAVETTE Jean
Dr PARDÉ Émile
RIMEY-MEILLE Pierre
ROBERT Max
VALLIN Charly
3.6.1979 - Section PORTE : 34° anniversaire.

Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Grenoble (38000)
S25
Plaque sur la maison natale de l'aspirant André Jullien, alias Briançon :

"De 1941 à 1944, André Jullin (1917 - 1998), Briançon dans la Résistance, utilisa son habitation familiale dans cet immeuble comme centre de ses multiples activités clandestines : renseignements, journaux et tracts, faux papiers, accueil de proscrits, juifs et résistants, actions de commandos. Certains chefs de la Résistance fréquentèrent ce lieu.
BRIANCON fut nommé à la tête du Service de Renseignement de l'A.S. Grenoble Oisans".

rue Poulat
Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
La Tronche (38700)
S26
Centre de Recherche du Service de Santé des Armées (CRSSA) portant le nom de lieutenant-médecin Emile Pardé :

"Médecin-lieutenant mort pour la France le 13 août 1944 au cours du combat du Pousollet. Maquis de l'Oisans".

24 avenue des maquis du Grésivaudan
Coordonnées : 45°12'10.41"N - 5°44'41.35"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Le Poursollet
S27
Plaque commémorative de Pierre RIMEY-MEILLE inaugurée le 13 août 2010 :
"Le 13 août 1944, dans ce chalet de M. et Mme CHARREL, était installé le PC du GM3. Un maquisard PORTE, handicapé Pierre RIMEY-MEILLE s'y était réfugié. Il fut sauvagement abattu par les Allemands et le chalet incendié".


Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Le Poursollet
S28
Plaque commémorative de Charly VALLIN :
"A notre frère routier Charly VALLIN mort au combat le 13 août 1944.
Clan des B.D.L.".















A quelques mètres de cette plaque, la croix plantée à l'endroit où a été tué Charly VALLIN. Une croix plus récente a été scellée pour se substituer à l'autre, d'époque et bien attaquée par les ans et le climat de la montagne.




Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Le Poursollet
S29
Plaque commémorative de Jean GELLY :
"A notre frère de route, Jean GELLY, mort au combat le 13 août 1944. Section PORTE".


Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Grande Maison
S30
Plaque 2 du parcours historique du Maquis de l'Oisans.
"Les troupes d'occupation s'enfuient".


D526
Coordonnées : 45°12'14.93"N - 6° 5'58.75"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Grenoble (38000)
S31
Plaque commémorative de la mort de Jean Bistési, mort pour la France le 29 novembre 1943.
Plaque inaugurée dans l'Institut d'Électrochimie et d'Électrométallurgie le 29 novembre 1944 en présence de son épouse et d'autorités locales :
"Dans cet établissement, le 29 novembre 1943, Jean Bistési, professeur, est tombé pour la France assassiné par la police allemande".
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Grenoble (38000)
S32
Plaque commémorative à la mémoire de Jean Bistési, mort pour la France le 29 novembre 1943.
Plaque située boulevard Gambetta.
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Meylan (38200)
S33
Stèle à la mémoire de Roger Guigue, mort pour la France le 27 novembre 1943.
Stèle située au croisement du chemin de la Ville et de l’avenue de Chartreuse.
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Fontaine (38600)
S34
Stèle à la mémoire de Jean Vallier inaugurée en 1946 :, mort pour la France le 22 mars 1944.
‘« Ici le 22 mars 1944
PAUL VALLIER (GARIBOLDY)
Héros de la Résistance
Est mort pour la France
En combattant seul contre
Onze traîtres à la Patrie
Français n’oublions jamais »’
Pas de photo disponible.
Pas de coordonnées disponibles.
Grenoble (38000)
S35
Stèle à la mémoire de Jean Perrot, mort pour la France le 29 novembe 1943.
Elle se situe 50 avenue Jean Perrot. On y lit :
"Le 29 novembre 1943, est tombé Jean PERROT, mort pour la France".

Pas de coordonnées disponibles.
(Photo libre de droit).


Retourner en haut de la page

Les monuments

iufm red
Salérans (05300)
M01
Tombe du lieutenant-colonel André LANVIN-LESPIAU (1907 - 1995),chevalier de la Légion d'honneur, Médaille de la résistance, Croix de guerre 1939-1945 avec 2 citations.

"Officier occitan des Troupes de Marine
Chef du secteur 1 F.F.I. de l'Isère (Grenoble) et du Maquis de l'Oisans
Au service de la France qui crut en Dieu et en la Liberté
Qui aima la Vie, sa famille, ses amis, même ses ennemis et la France "mas que tout"
Qui vous dit "suivez ma trace" et vous tend la main une dernière fois "tent aqui tomberas pas"
La mort n'est qu'un passage ... ce n'est qu'un au revoir."

Coordonnées : 44°14'29.58"N - 5°42'26.42"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Livet-et-Gavet (38220)
M02
Mémorial du maquis de l'Oisans en bordure de la RD 1091 au lieu dit le pont de l'Infernet.

"Libérant les vallées de la Romanche et de l'Eau d'Olle coupant les routes d'Italie et des Alpes, les maquis de l'Oisans ont tenu tête victorieusement à toutes les attaques de la 157ème division d'infanterie allemande jusqu'au 22 août 1944, date de la libération de Grenoble, infligeant des pertes sévères à l'ennemi, lui faisant des centaines de prisonniers".

Coordonnées : 45° 6'51.94"N - 5°57'28.12"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Livet-et-Gavet (38220)
M03
Monument en bordure de la RD 1091 entre Séchilienne et Gavet.

"In memoriam. Ont été victimes de la barbarie nazie :
17 août 1944 Fonfroide : Ferrucio BIGNOTO, Henri BUGUET, Joseph CONTRATTO, Jesus DOMINGUEZ-CLAVO, Gilbert GHELFI, Vidaleccio GOMEZ-PASTOR, Inconnu indochinois, Louis MERLIN, Ernest ORLABE.
19 août 1944 Fonfroide : Nicolas ABRAMOFF, André ARCHIER, Valentin BRUN, Albert JOSSERAND, Aldo MATIUSSI, Pierre MUZI, Marcel ROURE, Yahi SAÏD, Louis VEYRAT.
14 août 1944 L'Adret : René BOUCHER, Roger BOUYOL, Roger BOUBET.
16 août 1944 Grand Gris : Inconnu Indochinois
18 août 1944 Gavet (un nom)
14 août 1944 de Gavet (un nom)
Passant, réveille-toi!"

Coordonnées : 45° 3'14.03"N - 5°51'16.73"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Gavet (38220)
M04
Monument dit "stèle du charnier" .

"Ici le 16 août 1944 sont morts glorieusement pour la France
BRUN Valentin, JOSSERAND Robert, VEYRAT Louis, ABRAMOFF Nicolas, MATIUSSI Aldo, MUZI Pierre, ARCHER André, YALU Saïd, ROURE Marcel.
Tous combattants FFI lâchement abattus par les Allemands.
Honneur à eux.

Coordonnées :.
(Crédit photo : Christine Besson)
L'Alpe d'Huez (38750)
M05
Monument avec insigne du maquis et inscription :

"Aux maquis de l'Oisans : À la mémoire des hommes et femmes de ce pays et d'ailleurs qui crurent en la France éternelle, terre de liberté, surent combattre et mourir pour Elle".

Coordonnées : 45° 5'28.87"N - 6° 4'23.07"E.
Rue du Maquis de l'Oisans
(Crédit photo : Christine Besson)
Col du Glandon (73130)
M06
Monument avec inscription :

"Ici, les forces du Maquis de l'Oisans, groupe mobile n° 5, ont livré combat les 11 juillet, 19 et 20 août 1944 aux forces ennemies de la Wehrmacht leur infligeant de lourdes pertes fidèles à leur devise la liberté ou la mort".

Coordonnées : 45°14'22.14"N - 6°10'32.70"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Le Poursollet
M07
Calvaire avec cette plaque

"Ici fut lâchement fusillé par les Allemands le 13 août 1944 et a reposé jusqu'au 4 septembre suivant
Emile PARDE né le 12 septembre 1920
Elève à l'école de santé navale. Sous-lieutenant médecin au maquis de l'Oisans.
Mort pour la France.

Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Col d'Ornon (38520)
M08
Monument avec inscription :

"Ici, les forces du Maquis de l'Oisans, groupe mobile n° 3, ont livré combat les 11 et 12 août 1944 aux forces ennemies de la Wehrmacht leur infligeant de lourdes pertes fidèles à leur devise la liberté ou la mort".

Coordonnées : 45° 1'1.85"N - 5°58'13.90"E.
(Crédit photo : Christine Besson)
Le Rivier d'Allemont (38520)
M09
Plaque sur le monument aux morts.
Le texte reproduit ci-dessous a la particularité d'avoir été écrit par le capitaine André Lanvin-Lespiau : il s'agit en effet d'une citation à l'ordre du Secteur 1.

Citation à l'ordre du Secteur 1 - Commune d'Allemont
"Le Rivier d'Allemont, village de France dont la population toute entière, pendant les années sombres de l'occupation, de 1940 à 1944, a choisi la liberté et la résistance à l'oppresseur.
Lors des opérations de guerre en Oisans à partir de juin 1944, s'est dépensé sans compter avec son maire, M. BOUVET, pour aider les Forces Françaises de l'Intérieur du Maquis de l'Oisans
tant sur le plan logistique que sur le plan de l'action directe dans les renseignements, les liaisons, la participation effective à la lutte, notamment aux Roches Bleues, le 11 juillet 1944, au Villaret le 20 août 1944.
A permis aux unités du Maquis de l'Oisans de vivre et de combattre victorieusement dans les meilleures conditions et de conserver libre à la France cette parcelle du sol sacré de la Patrie.
Le village du Rivier d'Allemont est sans doute le seul village de France dans lequel le prisonnier n'a jamais pu rentrer que prisonnier ou vaincu.
Le Rivier d'Allemont a bien mérité de la Résistance".
A.L.

Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Christine Besson)
Grenoble (38100)
M09
Monument aux morts de l'IUFM :

Y figurent les noms de Charly Vallin, Max Robert et Georges Duffaut, tous trois du G.M.3.

30 avenue Marcellin Berthelot
Pas de coordonnées disponibles.
(Crédit photo : Sarah Verdonck)
Retourner en haut de la page

Copyright © 2010 - Maquis de l'Oisans : Mémoire en Vérité - Tous droits réservés
Contact