Css Input Button by Free-Buttons.org v2.0

Les témoins

Général Alain Le Ray, Sylvain, Chef militaire départemental de l'Isère à partir de mai 1944, le 8 février 1996.

Préface du livre d'Élisabeth Rioux-Quintenelle alias "Marianne", infirmière du Maquis de l'Oisans intitulé la guerre sans arme (voir notre page Ouvrages).
Le général Le Ray qui aura connu tant d'hommes et de femmes dans ses commandements, n'était pas tenu de rédiger cet hommage à Marianne : appuyé et sincère, il sort de l'ombre et met en avant une femme qui avait fait plus que son travail dans le Maquis et même après, puis était retournée mener sa vie, sans bruit et sans ambage, ce qui était déjà en soi une leçon de vie.
Qu'il soit remercié.
Gérard Langlois, G.M.3 - Section Porte, le 9 juillet 2001.

"Guerre et Maquis", témoignage donné à Uriage.
Monsieur Flusin, directeur de l'Institut d'Électrochimie et d'Électrométallurgie, le 29 novembre 1944.

Allocution prononcée dans cette école où Jean Bistési mourut pour la France le 29 novembre 1943, à l'occasion de l'inauguration d'une plaque dévoilée le jour du premier anniversaire de la mort de ce résistant.
Lieutenant Armand Lambin de Combremont, Menton, chef du G.M.4, 1964.

"Le combat des Grandes Rousses" est un récit signé du chef qui a commandé l'action, le chef du G.M.4 et préfacé par le chef du secteur 1, le capitaine André Lanvin-Lespiau.
6 heures de combat acharné, 6 heures de guerre indécise dans la montagne face à une compagnie allemande renforcée : un récit d'homme de guerre, de chef, avec le coeur et les tripes. Sans emphase. Les mots de celui qui y était : des faits, pas de fumée, pas d'idée fumeuse.
Extraordinaire de simplicité et de véracité.
Elisabeth Rioux-Quintenelle, Marianne, infirmière du Maquis de l'Oisans, juin 1997.

Élégie pour cinq amies : Gisèle Khone, Cécile Arnaud, Madeleine Pardé (soeur d'Émile), Simone Voisin-Smith et elle. Ce texte fut écrit après la triste "journée du souvenir" du 22 juin 1997.
(Merci à qui nous fournira un scan de meilleure qualité).


Les voisins
L'Armée secrète en Isère
échelon départemental
Commandant Albert Reynier,
alias Vauban

Chef du département de l'Isère (LP p.15).
Commandant Albert de Seguin de Reyniès
alias Sylvain

Chef militaire départemental de l'Isère jusqu'en mai 1944.
Grenoble.
Biographie.
Commandant Le Ray
alias Bastide

Chef militaire départemental de l'Isère à partir de mai 1944 (LP p.15).
Commandant Rodie
Sensé représenter Bastide dans l'Oisans à partir du 31 juillet en cas d'attaque allemande (LP p.129).
Lieutenant Perle
Agent de liaison du chef départemental (LP p.107).
Dudule
Chef du 2ème bureau départemental (LP p.272).
Vize
"Sous-fifre" du 2ème bureau départemental (LP p.272).
Commandant Louis Nal
alias Brunet

Chef du 5ème Bureau départemental (LP p.15).
Aspirant Riquet
Adjoint du commandant Brunet, chef du 5ème Bureau départemental (LP p.15).
M. Bonasse
4ème bureau de la subdivision militaire de Grenoble (LP p.52).
Capitaine Veau
Membre de l'Armée secrète à la Viscose (LP p.61).
A tergiversé puis a refusé de rejoindre la Maquis de l'Oisans le jour J.
A trouvé une mort glorieuse devant Lyon après la libération de Grenoble.
Lieutenant Dubois
2ème bureau départemental de l'Île Falcon.
Vise
chauffeur du lieutenant Dubois.
L'Armée secrète en Isère
Le secteur 2 (La Chartreuse)
L'Armée secrète en Isère
Le secteur 3 (Chambaran)
L'Armée secrète en Isère
Le secteur 4 (Le Vercors)
Maquis du Vercors
Effondré le 24 juillet 1944.
Clément
Remercié pour son apport d'armement et de munitions (LP p.101).
Colonel Bayard
Remercié pour son apport d'armement et de munitions (LP p.101).
Colonel Hervieux
Chef militaire du Vercors.
Remercié pour son apport d'armement et de munitions (LP p.101).
Adrien Conus
alias Capitaine Volume

Compagnon de la Libération (voir biographie ici ou ).
Officier d'artillerie coloniale. Planteur en A.E.F.. Parti volontaire avec les premiers F.F.L. A fait toutes les campagnes F.F.L. : Érythrée, Bir-Hakeim, etc. Parachuté au Vercors. Attaché à l' État-major de Bayard.
Maquis du Vercors.
Le 2 août 1944, arrive au Maquis de l'Oisans.
Marius II
Intendant du Vercors, a bien aidé Le Moco au lancement du secteur 1 (LP p.29).
L'Armée secrète en Isère
Le secteur 5 (La Matheysine)
Colonel Jules
Officier d'aviation.
Chef du Secteur 5 (LP p. 21). N'est plus en place le 16 juillet 1944.
Capitaine Mugnier
Présent au 14 juillet (LP p.103).
Chef du Secteur 5. En place le 16 juillet 1944.
Successeur du colonel Jules.
Le 20 juillet 1944, disparaît au retour d'une mission dans le Vercors.
Lieutenant Robert
Adjoint du colonel Jules et du capitaine Mugnier (LP p.118).
Capitaine Margotte
Du Secteur 5. Se trouve à Bourg d'Oisans. Vient d'arriver le 30 juillet 1944 (LP p.129).
Lieutenant Benjamine
Officier d'active au 159ème Régiment d'infanterie alpine.
Le 15 juin 1944 rejoint le Maquis.
Prend le commandement de la compagnie de mitraille.
Le 21 juiin 1944, est muté au Secteur 5 (LP p. 65).
Le 30 juillet 1944, met sur pied des sections de réserve (LP p.129).
Roudier
Présent au 14 juillet (LP p.103).
Belon
Présent au 14 juillet (LP p.103).
Pons
Intendant du Secteur 5 (LP p.86).
Joseph Perrin
alias Paradis

Chef du sous-secteur de Bourg d'Oisans du Secteur 5.
L'Armée secrète en Isère
Le secteur 6 (Le Grésivaudan)
Alphonse Manhaudier
alias Commandant Évreux

"Le secteur 6 nous dépanna en subsides et en vivres, nous permettant de démarrer. Que le cher Evreux en soit ici cent fois remercié" (LP p. 24).
Chef du secteur 6 (LP p. 65).
Capitaine Étienne Poiteau
alias Capitaine Stéphane

Chef de la Compagnie Stéphane.
Secteur 6, Maquis de la Chartreuse.
Son unité forçait l'admiration du capitaine André Lanvin-Lespiau (LP p 29).
La liaison entre le secteur 1 et la compagnie Stéphane était un impératif pour le lancement du maquis du secteur 1.

Biographie sur le site de la promotion de l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr qui porte son nom.
George Manusset
alias capitaine Bernard

Compagnie Bernard.
Secteur 6, près des Sept-Laux.
Jean Berfini
alias capitaine Dax

Compagnie Dax.
Remplace Évreux à la tête du secteur 6 début 1944.
Capitaine Villon
Officier de l'artillerie coloniale.
Responsable de l'Armée secrète en Maurienne. Maquis de la Maurienne.
Ami du capitaine André Lanvin-Lespiau.
Le 6 août 1944, ils se retrouvent au col de la Croix de Fer.
Lieutenant Girardini
Ancien chef du sergent Pierre Perrolino.
Passe voir ce sous-officier au Maquis le 17 juin 1944 et accepte de le laisser là avec son ancienne équipe car son Maquis à lui n'existe plus en Maurienne (LP p.56).
Marc
Chef de la section auto du Maquis du Grésivaudan (LP p.116).
Maquis de la Maurienne
A bénéficié de nombreux parachutages.
Le 1er août 1944, est toujours dans la clandestinité.
Les Chantiers de jeunesse
Groupement n° 12 de Péage de Vizille
De nombreux chefs Salvi, Vallat, Bayoud, Thevenu, Moustey, Loutil, Thérèse, Fayol, etc. s'étaient ralliés d'enthousiame au Maquis tout en restant membres des Chantiers de jeunesse (LP p.24).

Tout était prêt pour que ce groupement des chantiers de jeunesse rejoigne le Maquis dans le Taillefer le jour J. Mais il fut envoyé dans les Landes. Malgré cela, plusieurs chefs réussiront à traverser la France pour venir se battre avec le Maquis. Cinq d'entre eux y laisseront la vie (Loustil, Thérèse, Barbusse, Ollive et Bouille).
Le Groupement 12 rejoindra les FFI comme unité constituée dans l'ouest de la France et s'y distinguera dans d'apres combats. Le chef Vallat sera grièvement blessé dans la poche de Royan (LP p. 268).
Les F.T.P.
Fabre
Chef F.T.P. du secteur.
Arrêté et disparu le 11 juillet 1944.
Capitaine Jean-Paul Bourrelly
Saint-Just

Localisé au Luitel depuis le 6 juin 1944.
Commandant la 2ème compagnie du 9ème bataillon de F.T.P.
Mort pour la France le 11 juillet 1944 à Gières lors de l'attaque du fort des Muriers.
Lieutenant Hector Dalmasso
alias Jullien

Adjoint F.T.P. du secteur.
Commandant le 9ème bataillon de F.T.P.
Manu
Ancien bigor du capitaine André Lanvin-Lespiau à la 7ème batterie du 10ème RAC (LP p.78).
Chef d'une équipe volante.
Son équipe a été sauvé dans Uriage le 3 juillet par la section Sacha (LP p.79).
Lieutenant Roux
Intendant du 9ème bataillon de F.T.P. (LP p.140).
Ardison
Membre du 9ème bataillon de F.T.P. (LP p.140).
Barbier
Membre du 9ème bataillon de F.T.P. (LP p.140).
Pinet
Sous-officier du Maquis de l'Oisans "prêté" au 9ème bataillon de F.T.P. pour leur apprendre la discipline (LP p.140).
Bastien
Espagnol qui avait fait la guerre d'Espagne (était à Guadalajara) (LP p.116).
Conducteur prêté au capitaine André Lanvin-Lespiau (LP p.116).
Antoine Polotti
cité dans le mémorial de Liberté provisoire.
Né le 21 juin 1913 en Italie.
Le 17 mai 1944, tué à Fontaine (Isère).
Mort pour la France.
Fiche MDH.
Denise
Agent de liaison F.T.P. de Fabre, chef F.T.P. du secteur.
Les G.M.I.C.R.
Capitaine Boulette
Membre de l'armée secrète (LP p.61).
Officier à la 13ème Compagnie indochinoise des G.M.I.C.R. de Pont-de-Claix.
Malgré les ordres reçus, n'a pas rallié le Maquis le jour J (LP p. 268).
Lieutenant Thibert ou Thibot
Officier à la 13ème Compagnie indochinoise des G.M.I.C.R. de Pont-de-Claix.
Malgré les ordres reçus, n'a pas rallié le Maquis le jour J (LP p. 268).
Médecin-lieutenant Larognure
Officier à la 13ème Compagnie indochinoise des G.M.I.C.R. de Pont-de-Claix.
Malgré les ordres reçus, n'a pas rallié le Maquis le jour J.
Adjudant Baste
Sous-officier à la 13ème Compagnie indochinoise des G.M.I.C.R. de Pont-de-Claix.
Malgré les ordres reçus, n'a pas rallié le Maquis le jour J.
Lieutenant Bonne
Successeur vichyssois du capitaine André Lanvin-Lespiau à la tête de la 14ème Compagnie indochinoise des G.M.I.C.R. de Jarrie (LP p.78).
Malgré les ordres reçus, n'a pas rallié le Maquis le jour J.
Les élus et responsables locaux
Monsieur Rostande
Maire de Vaujany (LP p. 35).
S'est dépensé sans compter pour faciliter la tâche du maquis.
Monsieur Boulette
Adjoint au maire du Rivet d'Allemont (LP p. 35).
S'est mis spontanément et de bon cœur aux ordres du chef du maquis.
X
Maire d'Uriage.
Est tout dévoué au Maquis.
M Cal
"Maire parfait" d'Ornon (LP p. 40).
Monsieur Joffre
Entrepreneur de Rioupéroux.
Patron respectueux qui a toujours su fournir les hommes et les moyens au maquis.
Le 25 juillet, prête le mess des ingénieurs d'A.F.C. à la Salinière, le mess des Roberts étant devenu trop petit ((LP p.121).
Éloge : LP p. 268.
M Boyaud
Directeur des Etablissements Dalbert : le 26 juillet, met à disposition du Maquis, le personnel et le matériel de ses chantiers de la zone libérée (LP p.121).
M Barde
Directeur général des V.F.D. : le 26 juillet, met à disposition du Maquis, tous ses services dont le gas-oil (LP p.121).
M Haigles
Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées : le 26 juillet, se met à la disposition du Maquis (LP p.121).
M Vague
le 26 juillet, se met à la disposition du Maquis (LP p.121).
M Fit
"Hôte merveilleux", propriétaire de l'unique café-restaurant d'Ornon (LP p. 40).


Les traîtres

Esclache
"Notre ennemi numéro 1, ancien palefrenier du 2° R.A.A. (NDLR : Régiment d'artillerie d'Afrique), devenu lieutenant Sieber des Waffen S.S. et chef de la Gestapo à Grenoble, était très fort, mais le salaud avait une veine insolente...
Deux fois tiré déjà, deux fois raté! Briançon, Sapin s'en mordaient les poings de rage" (LP p. 34).
Femme Paterne
Le 8 juin 1944, a prévenu les Allemands d'une action du Maquis. (LP p. 37).
Exécutée le 10 juin 1944.
La Dédée
Serveuse italienne au Café du château à Vizille.
Le 8 juin 1944, a prévenu les Allemands de la présence du capitaine Lanvin-Lespiau à Vizille. (LP p. 38).
Exécutée le 9 juin 1944.
Lieutenant Sacha
En charge de la prévôté. Relevé le 17 juin par le capitaine Lanvin-Lespiau pour violence sur une prisonnière (LP p. 59).
Chef d'une section composée de Polonais.
Convaincu de trahison, a été exécuté le 11 juillet 1944.
Sporka
En lien avec une organisation d'espionnage (LP p.46).
Chat
Ancien sous-officier des chasseurs: Médaille militaire, croix de guerre avec trois citations.
Anti communiste et donc dans son esprit anti maquis (LP p.54).
Convaincu de trahison, n'échappera à l'exécution que sur intervention de Paradis qui le réclame (LP p.54).
Retourner en haut de la page

Copyright © 2010 - Maquis de l'Oisans : Mémoire en Vérité - Tous droits réservés
Contact